LA CUISINE DE THOMAS

Blog d'un fou de pâtisserie

Gâteau magique intensément vanille

Publié dans Gâteaux et galettes par Thomas D., le 6 octobre 2014

Cette semaine, je vous propose une recette hyper tendance avec le fameux « gâteau magique ». Vous ne connaissez pas ? Pas possible. C’est cet incroyable gâteau qui à partir d’une seule préparation permet d’obtenir 3 couches différentes, une délicieuse génoise, une délicate couche crémeuse et un flan. Je vous sens un peu dubitatif ? Eh bien, vous allez être surpris. C’est sur l’un de mes blogs préférés Pupilles et papilles que j’ai découvert cette recette qui depuis quelques temps, enflamme la blogosphère. Pupilles et papilles, je vous conseille d’ y jeter un coup d’oeil, vous y découvrirez l’univers d’Anne qui en plus de maîtriser le sucré comme le salé, rédige d’excellents articles, et tout ça, pour régaler nos papilles. Prêts pour la recette ? Alors c’est parti pour la version intensément vanille ;).

ingrédients
  • 50 cl de lait entier
  • 2 gousses de vanille
  • 4 oeufs
  • 150g de sucre en poudre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 125g de beurre
  • 110g de farine
  • 1 pincée de sel
matériel
  • Un moule à manqué de 22 ou 24 cm de diamètre
  • Papier sulfurisé
  • Un batteur électrique

Détails de la RECETTE

 

Pour cette recette, j’ai adapté la version de Papilles et pupilles en ajoutant du sucre vanillé et de l’extrait de vanille pour obtenir un parfum vanillé plus intense.

Fendre les gousses de vanille en 2 et les gratter pour récupérer les graines.

Mettre l’ensemble (gousses + graines) dans une casserole avec le lait et porter à ébullition.

Gâteau magique à la vanille

Gâteau magique à la vanille

Hors du feu, laisser infuser 1h.

Séparer les blancs des jaunes, puis dans un cul de poule ou saladier, faire blanchir les jaunes avec le sucre et le sucre vanillé.

Gâteau magique à la vanille

Gâteau magique à la vanille

Dans une casserole, faire fondre le beurre puis le verser dans le mélange oeufs/sucre. Battre rapidement.

Gâteau magique à la vanille

Gâteau magique à la vanille

Verser la farine tamisée puis le sel et battre de nouveau pour obtenir un mélange homogène.

Gâteau magique à la vanille

Gâteau magique à la vanille

Retirer les gousses du lait et le verser dans le mélange. Battre une dernière fois pour obtenir un mélange bien lisse.

Gâteau magique à la vanille

Gâteau magique à la vanille

Dans un saladier, monter les blancs en neige et les incorporer délicatement à la spatule ou au fouet.

Attention, il ne faut pas que les blancs se dissolvent dans la préparation. Ils doivent former une couche sur le dessus de la pâte et on doit bien voir les gros grumeaux de blancs d’oeufs. Certes, ce n’est pas très esthétique, ni ragoûtant mais c’est indispensable, car c’est cette couche qui va former la génoise.

Gâteau magique à la vanille

Gâteau magique à la vanille

Gâteau magique à la vanille

Gâteau magique à la vanille

Mettre le four à préchauffer à 150°C en convection naturelle (chaleur statique). Si vous n’avez pas le choix et que vous avez uniquement de la chaleur tournante, baisser de 10°C.

Beurrer le moule à manqué et le tapisser de papier sulfurisé.

Verser la préparation de sorte que les blancs restent bien sur le dessus et lisser avec la lame d’un couteau.

Gâteau magique à la vanille

Gâteau magique à la vanille

Gâteau magique à la vanille

Enfourner pour environ 40 minutes.

Attention chaque four est différent, et cette recette demande d’être très attentif avec la cuisson, sous peine de ne pas voir les 3 couches bien distinctes. Le premier gâteau est en général le gâteau test, il permet de voir si la température ou le temps de cuisson doit être ajusté. Alors pas de panique si votre gâteau magique ne fonctionne pas du premier coup ;)

A la sortie du four, le milieu doit être légèrement tremblotant.

Mettre au réfrigérateur (idéalement une nuit, les arômes auront eu le temps de bien diffuser dans le gâteau) et déguster bien frais.

Alors à vos baguettes.. Euhh à vos fouets et bon pâtissage.

A savoir

  • Préférer la cuisson par convection naturelle plutôt que la chaleur tournante, la cuisson est ainsi ciblée et convient mieux à ce type de gâteau. Si vous n’avez pas le choix, utiliser le mode chaleur tournante en baissant la température de 10°C.
  • Faire attention à ne pas dissoudre les blancs dans la préparation. Avoir des blancs flottants permettra d’obtenir la couche de génoise et éviter de se retrouver avec 2 couches uniquement. De mon côté, j’ai utilisé la technique du fouet, qui consiste à placer les blancs en neige sur la préparation et de faire des mouvements de haut en bas (4 à 5) avec le fouet.
  • La taille du moule est importante, utiliser un moule à manqué de 22 cm (min.) ou 24 cm (max.). Trop grand, les couches risqueraient de mal se former et de se confondre. Trop petit, la préparation aura une trop grosse épaisseur et posera donc des problèmes de cuisson.
  • Respecter le temps de cuisson. Il faut absolument regarder l’évolution du gâteau pendant la cuisson, il ne doit surtout pas trop cuire sous peine d’obtenir que 2 couches (la génoise et le flan).

Gâteau magique à la vanille

Publié dans Gâteaux et galettes par Thomas D., le 6 octobre 2014

Paroles d'internautes

Soyez le premier à laisser un commentaire

JE LAISSE UN COMMENTAIRE

Merci !

Votre commentaire a bien été enregistré.
Vous serez informé dès que celui-ci sera publié.

continuer
Un fou de patisserieUn fou de patisserie
Thomas Darroussat
Thomas, complètement fou de pâtisseries et amateur de gourmandises...

En savoir plus

Contact
Vous avez des questions sur la pâtisserie ? Vous souhaitez m’envoyer vos photos ? N'hésitez pas à me contacter.

Me contacter

Suivez moi aussi sur Hellocoton
Suivez-moi sur Hellocoton